Retour Page Précédente
Salons de voyance
en direct sur Internet

Plannings

8 salons ouverts

Sujet : suprasensibilité et connexion d'esprits : proposition de voyance
de : Vipi  (Membre)
posté le 02 novembre 2020 - 23:32:40

Bonjour à tous, et je vous souhaite avant tout une belle journée, en espérant que vous allez bien ^^ !

J'ai découvert récemment ce site, et n'ai pu m'empêcher d'en parler avec celle qui partage mes voyances et ma suprasensibilité. Voyantes depuis l'enfance, nous avions créé un cabinet de consultation en ligne, nommé Vipi ... Mais ce forum nous a tellement plu, dans sa convivialité et sa simplicité, que nous voulions aider ceux qui en auraient besoin....Avec Vipi, notre constat est simple : nous avons tous besoin d’aide, dans notre vie. D’aide, et de découvrir, aussi, ce qui nous attend dans le monde ; mais tout est en tous, et tous en tout, et tout se répète dans une intangible coordination cosmique dont nous ne faisons qu’effleurer les arcanes.
Nous vous proposons une réponse rapide, sous 48 heures, discrète grâce à notre action comme suprasensibles, portée par des paroles dans lesquelles votre situation trouvera un écho.

Notre spécialité ? Connecter les êtres et les esprits par l'intermédiaire de textes... Nous sommes les seules à le faire, et nous proposons de faire de même ici, et de vous proposer cette vision qui est la nôtre

N’hésitez plus ! Venez nous poser vos questions !

Ce topic est actuellement en sommeil. Seul(e) son propriétaire, Vipi, peut le réactiver
Mizzie35
Membre
11 novembre 2020
2 message(s)
Bonjour,
J'aimerais connaître mon avenir sentimental avec mon ami. Il s'appelle Yohann. Nous nous fréquentons depuis 10 mois. Merci pour votre retour
LOTUS58
Membre
09 novembre 2020
8 message(s)
Bonjour Christine 31/12/1958 voici ma question ...Puis je avoir l espoir de revoir mon pere Christian ne le 24/09/1932 ps je ne l ai pas revu depuis l age de mes 20 ans , j ai fais des recherches sur le net , je sais simplement quil n est pas decede..J ai eu et j ai encore pas mal de blocages dans ma vie par rapport a lui, et j aimerais au moins le revoir une fois pour quil m apporte une explication....Merci a vous
Cha chou38
Membre
06 novembre 2020
13 message(s)
Bonjour , j’aimerai avoir votre ressenti par rapport à ma situation.
Il y’a bientôt 1 an , j’ai surpris une discussion très intime entre mon copain et son premier amour. Je l’ai vécu comme une véritable trahison et j’ai quand même accepté qu’on se remette ensemble. Sauf que depuis tout ce temps , maintenant j’ai une peur constante et horrible qu’il repense à elle (ou l’aime toujours.)
Je voulais savoir ce qu’il pense d’elle maintenant ?
Peut être qu’une réponse m’aidera à faire un choix pour mon bien!
Merci énormément de votre temps ,
Cordialement.
Charline (07/02/2002) Florian (30/04/2002)
ruby24
Membre
06 novembre 2020
11 message(s)
Bonjour je vous remets ma question du 3 novembre je n ai pas eu de reponse alors que d autres l ont eu.Je suis Natacha née le 03/03/1975.
J'aimerai savoir si je vais trouver un travail stable. Je cherche dans le secretariat medical et administratif.
Ca devient urgent niveau financier car je me separe de mon conjoint.
Voici ma couleur : le rose et mon chiffre : 9.
Merci d avance j ai hate de vous lire 
Cordialement
Natacha 
Tipapillon
Membre
06 novembre 2020
28 message(s)
Bonjour Vipi,
Merci à vous tout d'abord pour le temps consacré à répondre.
Je m'appelle Aurélie née le 12/08/1978 et je m'interroge sur ma relation avec Christophe né le 21/08/1973.
Est ce que cette relation va durer ?
Merci beaucoup et bonne journée à vous
Bien à vous
Karii57
Membre
06 novembre 2020
96 message(s)
Bonjour VIPi karine 13/12/1967 quelle est mon avenir sentimental merci pour votre aide
Elfedelanuit
Membre
05 novembre 2020
193 message(s)
Bonsoir et merci beaucoup pour votre réponse en effet, mon état d'esprit ainsi que le besoin de continuer à travailler sur moi ressortent bien dans ce magnifique poème
Cenakk
Membre
05 novembre 2020
44 message(s)
Bonjour moi c’est Inès (24/05/1995) voyez vous un retour avec Gurkan (18/11/1989)
Ccécile
Membre
05 novembre 2020
101 message(s)
Bonsoir Vipi, merci pour votre retour, beaucoup de choses font déjà écho. Néanmoins d'autres comme vous l'avez souligné restent totalement floues ou incompréhensibles pour moi. La question de la formation du couple reste entière et si j'ai tout bien perçu de vos visions, cet homme ne m'apportera(it) pas a sérénité à laquelle j'aspire ? Dois-je selon vous m'en détourner (ce que je ne parviens pas à faire depuis quelques mois et lui non plus) ? Encore merci et merci d'avance si vous souhaitez m'éclairer avec des compléments de réponses. Je vous souhaite une agréable soirée
Vipi
Membre
05 novembre 2020
24 message(s)
Pour Nana123
Bonsoir Aline !
J’ai la joie de vous livrer ce soir, en réponse à votre question, le poème Idéal, d’Albert Samain
« Sur leurs pas l’allégresse éclate en jeunes rires,
La terre se colore aux feux divins du jour,
Le vent chante à travers les cordes de leurs lyres,
Et le coeur de la rose a des larmes d’amour.
Là-bas, vers l’horizon roulant des vapeurs roses,
Vers les hauteurs où vibre un éblouissement,
Ivres de s’avancer dans la beauté des choses,
Et d’être à chaque pas plus près du firmament ;
Vers les sommets tachés d’écumes de lumière
Où piaffent, tout fumants, les chevaux du soleil,
Plus haut, plus haut toujours, vers la cime dernière
Au seuil de l’Empyrée effrayant et vermeil ; »
Si l’on note quelque chose, immédiatement, à la lecture de ce poème, c’est avant tout l’intense joie qui s’en dégage, malgré l’intensité des images et des couleurs : des difficultés son à prévoir, mais qui seront bien peu par rapport à la joie que vous saurez tirer du quotidien, en sachant y déceler la beauté et la créativité. Vous saurez voir au-delà du quotidien, « Vers les hauteurs où vivre un éblouissement », éblouissement qui souligne un épanouissement certain
Les sentiments sont volatiles et durs à saisir, mais l’émotion, à fleur de peau dans ce poème, saura vous toucher au cours de la période à venir, et vous saurez trouver en vous cet enthousiasme dirigé vers l’avenir et les aspirations : l’élan de ce poème n’est qu’ardeur des couleurs et des lumières. Votre prénom, Aline, qui signifie aussi bien la noblesse que la douceur, répète cette double et riche initiative qui vous emmène vers les sommets et les succès, mais toujours avec la tranquillité joyeuse de l’émotion. Alors, lancez vous , et renoncez à ce qui vous tient éloignée de ce à quoi vous semblez aspirer !
Vipi
Membre
05 novembre 2020
23 message(s)
Pour Ccécile
Bonsoir Cécile !
Je vous envoie le texte qui m’a été aujourd’hui été inspiré à votre sujet, « Clotilde », de Guillaume Apollinaire :
« L’anémone et l’ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l’amour et le dédain
Il y vient aussi nos ombres
Que la nuit dissipera
Le soleil qui les rend sombres
Avec elles disparaîtra
Les déités des eaux vives
Laissent couler leurs cheveux
Passe il faut que tu poursuives
Cette belle ombre que tu veux »
Votre question Cécile, est parfaitement légitime : et ce poème se fait clairement écho des questions que vous vous posez et me posez par la même. La question demeure au sujet de ce qui vous lie déjà à Claude : je sens un attachement, à travers la fleur vive, mais aussi une certaine lassitude, celle de l’ancolie. Peut-être est-ce simplement votre volonté de voir les choses avancer qui s’exprime en ces mots, et me pousse à vous dire de prêter attention aux quatre vers qui composent le centre de poème, et qui promet que les ombres disparaîtront, et que le soleil qui rend ces ombres sombres fera de même, vous laissant face à la réponse que vous attendez, mais qui n’est pas encore très claire, au vu des réponses suprasensibles reçues…
L’évocation des déités des eaux vives rappellent cette couleur bleue qui est la vôtre, que je vous conseille de suivre en sa chaleur et sa sérénité, avec la grâce de ces dernières images d’Apollinaires et me laissent supposer en vous la même délicatesse. Prenez le temps de vous demander ce qui vous attire chez cet homme, et si cela est intensément compatible à la sérénité à laquelle vous aspirez ; et c’est aussi ce qui compte le plus dans votre situation professionnelle : chérissez cette joie sereine qui fait la personne que vous êtes, et mettez-là au dessus des évènements passagers
Vipi
Membre
05 novembre 2020
22 message(s)
Pour Elfedelanuit
Bonjour Gwendoline !
Voilà le poème qui m’a été transmis aujourd’hui est le texte de Jeanne Neis-Nabert, « Arc en ciel »
« Sur l’étang rose-bleu, sur le bois violet
Le soir descend rêver aux palais d’améthyste,
Svelte dans les roseaux qu’elle cueille, un peu triste,
Une femme se penche en un mauve reflet.
Le sol à l’infini baigné de violettes
Ondule sous le ciel en s’y réfléchissant,
Et des gerbes de fleurs déferlent au couchant,
Lourdes de rayons bleus et de gouttes de sang.
Dans la brume lilas où vont des goélettes
L’arpège violet s’harmonise en un chant.
Des tons pastellisés de tes reines, ô Parme,
Jusqu’aux sombres velours des nocturnes iris,
Depuis l’éclair du meurtre à la pointe d’une arme
Jusqu’aux rayons changeants d’un vitrail sur un lis,
Des ramiers dont la troupe au rêve familière
Bat des lueurs d’orage au pli des vols soyeux,
Jusqu’aux lointaines fleurs de tes yeux Lavallière !
Jusqu’à tes yeux troublés, vastes et tristes Cieux
Où le royal amour en pleurs se divinise…
L’arpège violet en tes yeux s’harmonise,
L’arpège violet s’harmonise en tes yeux ! »
La couleur violette est omniprésente en ce texte, qui appelle à considérer une véritable harmonie ; celle-ci se ressent, par la répétition de l’arpège violet : peut-être un lien à la musique, ou un air que vous avez entendu récemment correspond à cet écho aussi joyeux que profond ? Le violet, s’il vous qualifie, en faisant de vous quelqu’un d’ouvert et de serein, est aussi composé, comme le rappelle le début de ce poème, du bleu et du rose, couleur qui se confrontent… Vous me posez beaucoup de questions, et les troubles se ressentent dans ce poème ou l’harmonie se mêle aux brisures… Vous traversez en ce moment une période de doutes, mais je sens en vous une capacité à se tourner vers un intérieur stable et apaisé. Vous ressentez un besoin de changements, mais vous n’avez pas à vous questionner sur la stabilité et l’harmonie, qui composent déjà votre manière d’être au monde.
Cette accord à la sérénité est ce qui vous caractérise le mieux et l’instance que vous devez écouter à l’instance de prendre vos choix : et la piste que vous devez suivre, celle de la joie paisible, comme celle que l’on éprouve à la lecture de ce poème voué au printemps, votre saison de naissance. Quand vous la ressentirez, et ce sera le cas (quoique pas dans l’immédiat, il faudra vous en laisser le temps, peut être, justement, jusqu’au retour des fleurs et de cette joie inscrite dans la nature), vous le saurez. En attendant, chérissez cet équilibre qui fait votre force et votre joie au quotidien !
Vipi
Membre
05 novembre 2020
21 message(s)
Pour Kitkat22
Bonjour Katia !
J’espère que vous allez bien Le poème que j’ai reçu et vous transmets est de Francis Etienne Sicard, et a pour titre « Un jardin sous mes mots »
« Roses, jasmins, iris, lilas, volubilis,
Cerisiers du Japon et jeunes arbousiers,
Colorant le matin de leurs chants printaniers
Adornent mon jardin de vivants ex libris.
Abeilles et frelons s’y disputant les lys,
Piétinent les pistils sans aucune pitié,
Alors que, s’échappant des pages d’un herbier,
Un papillon de nuit dévore un myosotis.
Solitaire et pensif, un arôme somnole
Sous le dais argenté d’un antique olivier,
Dont l’ombre de satin imite l’Acropole.
Dans mon jardin aussi, le soleil a planté
Une pure fontaine, comme un encrier,
Où je plonge ma plume et bois l’éternité »
La diversité des fleurs et des couleurs fait ici écho à l’opposition entre bleu et rouge dont témoignent ces couleurs qui vous caractérisent ; les fleurs se succèdent, on y butine, sans faire un choix véritable. Peut-être ce texte fait-il écho à une certaine indécision ou plutôt d’une volonté que vous avez de ne pas vous élancer trop vite vers un choix définitif, ce qui vous préserve effectivement, pour l’instant, d’un mauvais choix.
Ce poème évoque un jardin, un lieu privilégié, une richesse toute personnelle ; ce retrait dans la beauté a un rôle majeur à jouer, et c’est dans la lumière, dans la figure du soleil, que les couleurs de toutes les fleurs doivent le céder à la nouveauté : « Une pure fontaine, comme un encrier / Où je plonge ma plume et bois l’éternité »
La lumière du soleil est évidente, de même que le sera le sentiment qui vous poussera à faire un choix clair et précis ; si ce n’est pas le cas, et vos hésitations le soulignent, c’est sans doute que vous ne connaissez pas encore cette personne, ou plus précisément que vous ne connaissez autour de vous personne qui saurait vous faire vous poser cette question. Prenez le temps de parcourir votre jardin intérieur, de vous poser la question de ce que vous recherchez réellement (les contacts noués il y a peu sont sans doute encore trop récents pour leur donner une suite ), ces qualités que vous appréciez en vous et chez les autres, comme autant de fleurs : la lumière se fera d’autant plus clairement et vous révèlera plus précisément la réponse à votre question
Dan
Webmaster
05 novembre 2020
314 message(s)
Pour information, Vipi compte se retirer du forum.
Il est vrai que la demande ici est très forte et engendre une grande fatigue mentale pour les hypersensitifs que sont les voyants, que je salue ici.
Les affichages d'adresses de sites et de courriels sont interdits sur le forum, je l'ai conçu ainsi. Mais ceux qui souhaitent suivre Vipi ( ou un autre voyant ), peuvent lui proposer un échange d'adresse courriel en messagerie privée. (e-mail, pas d'adresse de site Internet ou de numéro de téléphone surtaxé)
Vipi
Membre
05 novembre 2020
20 message(s)
Pour Milady91
Bonjour Bérengère !
Le texte que je vous transmets aujourd’hui et qui m’a été confié est un poème de Ludivine Degryse, « La Symphonie des couleurs » :
« Les animaux même se laissent entraîner dans la danse,
Telle une belle valse au rythme du triolet ;
Notre Créateur dévoile soudain une autre nuance,
De l'union du rouge et du bleu naît ainsi le violet.
Tel un peintre devant une ardoise
Tu prends soin de retenir ton souffle ;
Un peu de bleu, un peu de vert, voilà le turquoise ;
Un peu de vert, un peu de jaune, voilà le soufre.
Petit à petit, Tu dévoiles palette et pinceaux
Et places ton chevalet mais n'en restes pas là ;
Un peu de bleu et de violet, voici la couleur indigo ;
Un peu de violet et de rouge, voici la couleur grenat.
[…]
Dieu, comme ton Monde est étrange !
Un jour peut-être feras-Tu un mélange tel
Que la terre sera toujours ronde comme une orange
Mais parée de mille couleurs, devenant la huitième merveille »
Ce poème fait droit à de nombreuse couleurs, et à la beauté qui leur est propre, avec une rare délicatesse, en s’attachant au long processus qui est celui de la création, ou de la recréation. Il en va de même, semble-t-il, des questions que vous me posez : abandonner une relation et prendre le temps d’en recréer du monde demande du temps. Pour ce qui est du premier élément, prenez les dispositions nécessaires, et ne regardez pas en arrière.
Ce texte n’évoque pas la couleur du violet, qui vous caractérise, comme un long processus de changement, mais comme un surgissement brusque, soudain :
« Notre Créateur dévoile soudain une autre nuance,
De l'union du rouge et du bleu naît ainsi le violet »
De même, il faut une bonne fois pour toutes laisser derrière vous ce qui vous a fait souffrir, et ne pas hésiter à couper court pour retrouver votre tranquillité.
Vous me posez la question d’une rencontre, un nouveau bouleversement : la création, la recréation, demande, au contraire, de prendre le temps, et d’accorder non seulement son attention aux grands traits de la vie qui la structurent et la font évoluer, mais aussi aux nuances, aux couleurs, aux détails, comme l’évoque ce poète en parlant de la naissance de l’indigo et du grenat, qui peuvent tous deux sortir du violet.
D’abord, la sérénité du bleu se mêle à cette couleur qui est la vôtre ; ensuite seulement c’est la couleur rouge et son ardeur qui vient s’y confondre et composer le grenat. L’ordre doit être celui-ci, vous retrouver avant que de vous élancer vers un autre.
Enfin, Bérengère, n’oubliez pas de savourer chaque instant qui passe, comme y pousse cette peinture du monde, et cette terre « parée de mille couleurs, devenant la huitième merveille » (le chiffre 8, celui de votre mois de naissance, appelle justement à contempler la nouveauté et l’ouverture au monde ) … Prenez soin de vous !
Cirel
Membre
05 novembre 2020
1280 message(s)
Bonjour Vipi
Thierry 240272
Moi Valerie 130670
En relation amoureuse avec Thierry depuis plus d un an, il est en procedure de divorce depuis 2 ans de ce fait notre relation est compliquée
Je voulais savoir quel etait l avenir sur cette relation et si tout cela allait se pereniser ou au contraire se disloquer
Merci pour votre reponse
sdjl
Membre
05 novembre 2020
60 message(s)
Bonjour ,
J'espère que vous vous portez bien dans ce contexte sanitaire difficile.
Suite à de nombreux problèmes gynécologiques, je n'ai plus de trompes et n'ai plus le droit de faire des fivs (grossesse extra-utérine, fausses couches, interruption médicale de grosses pour anancéphalie d'un petit garçon) et ensuite grossesse à terme de ma petite fille décécdée 5 heures après sa naissance de la mort subite du nourrisson.. Je sais aujourd'hui qu'il est possible mais exceptionnel de pouvoir tomber enceinte sans trompes d'après mes lectures. POuvez-vous me dire si une grossesse s'installera à nouveau pour donner à nouveau naissance à un autre enfant, tout en sachant que cette grossesse serai un autre miracle compte tenu de mon absence de trompes. (le 02 février 2014, j'ai donné naissance à ma Petite Roxane qui malheureusement est décédée dans les bras de son papa 5 heures après de la mort subite du nourrisson)? Voyez vous un enfant un jour dans notre vie,
Je suis Sandrine née le 15/04/1977 et Julien né le 29/12/1979.
Merci.
Bonne journée.
Sandrine
Eric134000
Membre
05 novembre 2020
793 message(s)
Bonjour Vipi,que voyez vous pour moi niveau sentimental, Éric 5 janvier 1980 merci d’avance bonne journée
Lili36ans
Membre
04 novembre 2020
142 message(s)
Merci a vous Vipi... sûrement que votre texte doit parler du fait que j'ai l'idée de me mettre auto entrepreneuse dans la création en couture... mais que j'ai peur que ca ne marche pas financièrement car en plus je ne sais même pas par ou commencer... merci a vous en tout cas.
angelique2722
Membre
04 novembre 2020
30 message(s)
Bonjour Vipi, Merci pour votre proposition.
Je m'apelle Julie 27/04/89
Je voudrais savoir votre ressenti par rapport a mon avenir sentimental et si a un possible changement de carriere?
Couleur : Noir, Blanc et Chiffre 4
Merci beaucoup :)
Michel30
Membre
04 novembre 2020
10 message(s)
Rebonjour Vipi,
j'ai oublié de noter Michel 21/05/65
Merci
Michel30
Membre
04 novembre 2020
9 message(s)
Bonjour Vipi,
Je suis Michel 55 ans. Je suis en échec professionnel depuis aout 2018, je n'arrive pas à retrouver un emploi malgré de l'expérience et des diplômes, je me suis lancé dans l'autoentreprise sans trop de succès, je suis bientôt en fin de droits pole emploi, malgré toutes les candidatures que j'envoie, je n'ai que des retours négatifs, et je deviens de plus en plus angoissé et parfois dépressif, sans l'aide de personne, désolé de vous l'écrire ainsi. Est-ce que vous me voyez bientôt sortir de ce tunnel, retrouver un emploi stable et arrêter mon autoentreprise ? voyez vous une date et si je dois de nouveau déménager, vendre ma maison (j'ai beaucoup déménagé dans ma vie) ? et aussi garder ou changer de relation affective (qui m'aide beaucoup et que je ne mérite peut être pas) ? Ma couleur est le bleu, mon chiffre est le 5. Merci à vous. Bonne journée.
Peace76
Membre
04 novembre 2020
30 message(s)
Bonjour Vipi.
Je vous remercie pour votre proposition et serait ravie d'avoir un avis, un ressenti sur mon avenir sentimental ? Ma couleur est le rouge et mes chiffres sont les suivants : 3, 7, 9
Gwenaelle, 07/09/1989
Vipi
Membre
04 novembre 2020
18 message(s)
Pour Lili36ans
Bonjour à vous, Laetitia !
J’espère avant tout que tout va bien Le poème qui m’a été transmis à votre sujet et à celui de vos questions est de Guy de Maupassant :
« Au moment où Phébus en son char remontait,
Où la lune chassée à grands pas s’enfuyait,
Je voulus faire un peu ma cour à la nature,
Visiter les bosquets tout remplis de verdure,
M’égarer dans les bois et longer les ruisseaux,
Cueillir la violette, écouter les oiseaux.
C’était l’heure où le Dieu sortant de sa demeure
Laissait seule Thétis et fuyait devant l’heure.
Alors le jour naissait, dissipait le sommeil
[…]
Je longeais en silence un mince filet d’eau
Qui coulait doucement sous un ciel pur et beau.
Tantôt il parcourait une plaine fleurie
Et faisait cent détours à travers la prairie,
Et tantôt dans son cours rencontrant un rocher,
Il amassait ses eaux pour se précipiter »
Ce poème reprend le thème des astres, Phébus, le soleil, et la Lune, astres dont l’évocation rappelle la couleur d’argent brillant dont vous m’avez dit l’importance à vos yeux. De tels astres ont une richesse à double tranchant : ils permettent évidemment de voir de trouver ses repères dans la lumière, et d’avancer, mais ils occultent par leur éclat les autres voies qui peuvent exister, un peu plus loin.
Ce poème évoque précisément la nécessité de prendre le temps, non seulement de la réflexion, mais aussi et surtout de savoir se laisser tenter par des voies plus étranges, ou particulières. En trois vers (on retrouve ici le chiffre que vous m’avez donné), le poète décrit quelle doit être la rencontre de l’homme avec la réalité :
« Visiter les bosquets tout remplis de verdure,
M’égarer dans les bois et longer les ruisseaux,
Cueillir la violette, écouter les oiseaux »
En ce qui concerne votre question, il me semble donc que c’est cette idée de chemins différents, et qui restent encore à découvrir, qui doit être privilégiée dans l’appréhension de l’avenir ; laissez vous surprendre, Laetitia, il ne pourra en ressortir que du bon
Vipi
Membre
04 novembre 2020
17 message(s)
Pour Nounette
Bonjour Hanane !
Je vous transmet ce texte que j’ai perçu, poème de Paul Verlaine intitulé « Je ne sais pourquoi »
« Je ne sais pourquoi
Mon esprit amer
D’une aile inquiète et folle vole sur la mer.
Tout ce qui m’est cher,
D’une aile d’effroi
Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi?

Mouette à l’essor mélancolique,
Elle suit la vague, ma pensée,
À tous les vents du ciel balancée,
Et biaisant quand la marée oblique,
Mouette à l’essor mélancolique.

Ivre de soleil
Et de liberté,
Un instinct la guide à travers cette immensité.
La brise d’été
Sur le flot vermeil
Doucement la porte en un tiède demi-sommeil. »
Je note avant tout que ces strophes, composée de 6 vers, rappellent le chiffre qui est celui du jour de votre naissance, petit clin d’œil à l’horizon du poème
Vous traversez beaucoup de difficultés, cela se ressent dans le texte même qui m’a été adressé, en ce sentiment de mélancolie et d’incompréhension, peut-être le sentiment de solitude et l’impression d’être comme éloignée des évènements, de ne pas avoir prise sur eux, comme un oiseau volerait d’une « aile inquiète ». La répétition des questions, de pourquoi tout cela peut bien arriver, et l’enfermement dans une pensée, ne peuvent que rendre cette situation plus difficile encore : pensez à vous ouvrir à quelqu’un, si vous en ressentez le besoin, pour contrer cette mélancolie.
La dernière strophe du poème, au contraire, est pleine d’un espoir véritable, ce qui me pousse à vous dire que vous ne devez pas perde courage, et que les choses vont finir par s’apaiser, selon le même calme que l’immensité de la mer évoquée par Verlaine. Pour cela, ne craignez pas la distance, sachez y trouver vitre voie comme en un ciel sans limites : gardez à l’esprit que ce qui doit se faire arrivera, se profilant à l’horizon. Même si l’apaisement peut sembler lointain, laissez vous porter par « cet instinct » évoqué par le poème : prenez soin de vous, et sachez prendre, au milieu de ce tourbillon d’évènements, du temps pour vous. Laissez vous plonger, parfois, dans cette sérénité du « tiède demi-sommeil » retrouvé, même pour quelques instants. Ainsi, nul doute que vous pourrez, « ivre de soleil / et de liberté », trouver, sur tous les plans, un épanouissement.
Yvan
Membre
04 novembre 2020
52 message(s)
Bonjour Vipi
Je m'appelle Yvan, né 13.8.1983. Serai-je aimé de Marisa, née 9.8.1986
Couleur vert, chiffre 8
Merci de votre réponse
Messchama57
Membre
04 novembre 2020
259 message(s)
Bonjour Vipi
Comment dire, ce texte représente complètement la jeune fille que j'étais , pleine d'insouciance et de liberté, ayant grandi à la campagne j'ai passée mon enfance dans la nature . Ce chiffre représente ce que j'étais heureuse et en même temps mal dans ma peau, introvertie... mais je suis restée cette petite-fille nostalgique de son enfance, un peu trop rêveuse...idéaliste j'aspire juste au bonheur qui je suis sûre n'est plus si loin .... le rouge fait partie de cette merveilleuse enfance qu'était la mienne, ma couleur préférée depuis petite..merci infiniment pour vos ressentis, bien à vous
Belle journée
Vipi
Membre
04 novembre 2020
16 message(s)
Pour Lorange54
Bonjour Sybille !
Je reviens vers vous, avec le texte que j’ai perçu suite aux indications que vous m’avez donné, la lettre du 26 juin, de Philippe Jaccottet.
« Que les oiseaux vous parlent désormais de notre vie. Un homme en ferait trop d'histoires et vous ne verriez plus à travers ses paroles qu'une chambre de voyageur, une fenêtre où la buée des larmes voile un bois brisé de pluie... La nuit se fait. Vous entendez les voix sous les tilleuls : la voix humaine brille comme au-dessus de la terre. Antarès qui est tantôt rouge et tantôt vert. N'écoutez plus le bruit de nos soucis, ne pensez plus à ce qui nous arrive, oubliez même notre nom. Écoutez-nous parler avec la voix du jour, et laissez seulement briller le jour. Quand nous serons défaits de toute crainte, quand la mort ne sera pour nous que transparence, quand elle sera claire comme l'air des nuits d'été et quand nous volerons portés par la légèreté à travers tous ces illusoires murs que le vent pousse, vous n'entendrez plus que le bruit de la rivière qui coule derrière la forêt; et vous ne verrez plus qu'étinceler des yeux de nuit... »
Le chiffre 26 n’est pas un hasard, et correspond au jour de votre naissance, tout comme au chiffre que vous me communiquez Vous m’écrivez suite à de grands bouleversements dans votre vie, et cette réponse semble mettre avant tout l’accent sur une sérénité qu’il vous faut retrouver. « Un homme en ferait trop d'histoires et vous ne verriez plus à travers ses paroles qu'une chambre de voyageur, une fenêtre où la buée des larmes voile un bois brisé de pluie… » évoque Jaccottet… Tourner la page est difficile, mais vous devez vous laisser faire, si cela est pour votre bien. Ce texte traduit un apaisement, mais aussi la nécessité de prendre le temps et de laisser derrière vous les voix qui vous en empêcheraient. « Laissez seulement briller le jour »… Le jour finit sans cesse par revenir, et apporte avec lui cette sérénité retrouvée, dans sa douce radiance que rappelle la date de cette lettre et cette clarté estivale du 26 juin.
Par rapport à la couleur que vous évoquez, le rouge, couleur de la colère comme de la passion, le poème délivre une vision plus nuancée de celle-ci, évoquant la présence silencieuse et protectrice d’Antarès (écho singulier, mais qui ne va pas sans rappeler votre autre question^^) « tantôt rouge et tantôt vert ». L’alternance entre couleurs chaude et froide que manifeste cette expression est également un rappel à la sérénité, à laisser le temps, à vous laisser le temps, sentimentalement comme dans votre vie. Retrouver la sérénité et l’apaisement est à ce prix, avant de vous élancer à nouveau dans l’enthousiasme et l’ardeur de la couleur rouge !
Kelly69
Membre
04 novembre 2020
27 message(s)
Merci beaucoup pour votre :) en effet depuis que j’ai rencontré cet homme j’ai énormément de choses qui me ramènent à lui. Et c’est pour cela que j’espère parce que je me dit que ça ne peut pas être un hasard et que tout ces signes ne peuvent que avoir un sens :)
Laude29
Membre
04 novembre 2020
37 message(s)
Merci pour votre réponse
Bonne continuation
Claude
Lorange54
Membre
04 novembre 2020
13 message(s)
Bonjour je ne vous ai pas communiqué de chiffres: le 17 et le 26.
Merci
Vipi
Membre
04 novembre 2020
15 message(s)
Pour Messchama57
Bonjour Fatiha !
J’espère que vous allez bien ; le texte qui vous correspond, m’ayant été soufflé, correspond à un poème de Maupassant, intitulé « Promenade à 16 ans »
« Elle cueillait des fleurs, et marchait près de moi.
Je gravis une pente et m’assis sur la mousse
A ses pieds. Devant nous une colline rousse
Fuyait sous le soleil jusques à l’horizon.
Elle dit : « Voyez donc ce mont, et ce gazon
Jauni, cette ravine au voyageur rebelle ! »
Pour moi je ne vis rien, sinon qu’elle était belle.
Alors elle chanta. Combien j’aimais sa voix !
[…]
Les champs autour de nous étaient silencieux.
Parfois, sans me parler, elle levait les yeux ;
Alors il me semblait (je me trompe peut-être)
Que dans nos jeunes coeurs nos regards faisaient naître
Beaucoup d’autres pensers, et qu’ils causaient tout bas
Bien mieux que nous, disant ce que nous n’osions pas. »
Le rapport au 16 est ici significatif, puisqu’il renvoie non seulement à votre jour de naissance, mais aussi au chiffre que vous avez choisi. « 16 ans » est aussi un âge significatif, et son émergence en ces vers indique qu’un évènement marquant, sur le plan sentimental ou familial, a pu avoir lieu, pour vous, cette année là, évènement auquel vous référer vous en apprendrait peut-être davantage sur vous-même ; il s’agirait en ce cas de prendre le temps d’analyser votre rapport à celle que vous étiez pour retrouver dans le présent les aspirations et émotions qui étaient les vôtres.
Le rouge n’est pas une couleur anodine, et ne va pas sans rappeler les « Collines rousses » et le soleil éclatant dont parle ce poème. Or, il faut se rappeler que cette couleur est donc intimement liée à l’horizon, autrement dit, à ce qui vous attend un peu plus loin. Ce poème porte en lui une joie intense et un jeune enthousiasme, même s’il témoigne aussi d’une attente. Patience, Fatiha, mais ne perdez pas de vue cet horizon que vous parviendrez un jour à rejoindre, ayant retrouvé en vous de quoi raviver les souvenirs de votre enfance, et trouver enfin le chemin vers ce que vous espérez !
ellebasi69
Membre
04 novembre 2020
107 message(s)
Bonjour Vivi, merci de votre proposition je m'appelle Isabelle et j'ai 48 ans.
Ma question porte sur un déménagement envisagé avec mon compagnon Philippe, 56 ans avec achat d'un bien en commun.Le désir de sortir de la ville est aussi présent. Est-ce que vous pensez que ce projet se concrétisera l'année prochaine? est-ce qu'il est positif pour nous? Mes couleurs: bleu et vert; mes chiffres: 11 et 42. Merci de tour coeur. belle journée
Vipi
Membre
04 novembre 2020
14 message(s)
Pour Laude 29
PS: ''de saisir la chance qui se présentera à vous''
Vipi
Membre
04 novembre 2020
13 message(s)
Pour Laude29
Bonjour Claude !
Le texte que j’ai reçu en écho, interrogeant la suprasensibilité à votre sujet, n’est autre que L’Orange, de Francis Ponge !
« L'éponge n'est que muscle et se remplit de vent, d'eau propre ou d'eau sale selon : cette gymnastique est ignoble. L'orange a meilleur goût, mais elle est trop passive, — et ce sacrifice odorant... c'est faire à l'oppresseur trop bon compte vraiment. Mais ce n'est pas assez avoir dit de l'orange que d'avoir rappelé sa façon particulière de parfumer l'air et de réjouir son bourreau. Il faut mettre l'accent sur la coloration glorieuse du liquide qui en résulte, et qui, mieux que le jus de citron, oblige le larynx à s'ouvrir largement pour la prononciation du mot comme pour l'ingestion du liquide, sans aucune moue appréhensive de l'avant-bouche dont il ne fait pas se hérisser les papilles. Et l'on demeure au reste sans paroles pour avouer l'admiration que mérite l'enveloppe du tendre, fragile et rose ballon ovale dans cet épais tampon-buvard humide dont l'épidémie extrêmement mince mais très pigmenté, acerbement sapide, est juste assez rugueux pour accrocher dignement la lumière sur la parfaite forme du fruit. Mais à la fin d'une trop courte étude, menée aussi rondement que possible, — il faut en venir au pépin. Ce grain, de la forme d'un minuscule citron, offre à l'extérieur la couleur du bois blanc de citronnier, à l'intérieur un vert de pois ou de germe tendre. C'est en lui que se retrouvent, après l'explosion sensationnelle de la lanterne vénitienne de saveurs, couleurs et parfums que constitue le ballon fruité lui-même, — la dureté relative et la verdeur (non d'ailleurs entièrement insipide) du bois, de la branche, de la feuille : somme toute petite quoique avec certitude la raison d'être du fruit.''
Le orange est une couleur particulièrement enthousiasmante… Et cependant, l’aspect presque statique de sa lumineuse sérénité est atténuée par le chiffre impair qu’est le 7 : s’il y a sérénité, confort, il importe néanmoins de se laisser étonner, ou plutôt de savoir saisir sa chance. La radiance solaire du orange ne va pas sans rappeler celle du soleil, lui-même image de l’éternel. La sérénité solaire, le recentrement sur cette couleur, comme le poème que nous avons perçu appelle à se recentrer sur le pépin… « C'est en lui que se retrouvent, après l'explosion sensationnelle de la lanterne vénitienne de saveurs, couleurs et parfums que constitue le ballon fruité lui-même Prenez soin de vous, mais recherchez cette tendance solaire et chaleureuse ! » écrit ainsi Ponge, qui ajoute ensuite que ce pépin est « la raison d’être du fruit » … Cette nécessité de se recentrer, de retrouver sa raison d’être, est sans doute la priorité, Claude, pour permettre, précisément, cette « explosion sensationnelle » du développement sentimental ou professionnel. Mais conservez aussi à l’esprit l’importance du fait de s’étonner et de saisir
Vipi
Membre
04 novembre 2020
12 message(s)
Pour Kelly69
Hello Kelly
Merci pour votre confiance ! Le poème que j’ai reçu en écho à mes pensées, dirigées vers vous, est de Rimbaud, et composé de quelques lignes, mais d’une joie lumineuse :
« Au Cabaret Vert
Depuis huit jours, j’avais déchiré mes bottines
Aux cailloux des chemins. J’entrais à Charleroi.
– Au Cabaret-Vert : je demandai des tartines
Du beurre et du jambon qui fût à moitié froid.
Bienheureux, j’allongeai les jambes sous la table
Verte : je contemplai les sujets très naïfs
De la tapisserie. – Et ce fut adorable »
Cet extrait, composé de 7 vers, m’a d’abord étonnée, je vous l’avoue, par ce chiffre impair, alors que tout ceux que vous m’avez donnés étaient pairs. Mais j’ai noté le fait curieux que vous m’aviez également donné le chiffre 14, votre date de naissance, plus proche encore de vous et des influences suprasensibles qui sont les vôtres. Pour aller de 7 à 14, il ne suffit que de multiplier par deux… Et cette question du couple est précisément celle que vous me posez !
Le hasard n’existe pas, dans ce genre d’échos : Ce texte me redit que, pour que vous déchiffriez ces échos (7 vers) et que vous répondiez enfin à la question du couple (2), il s’agit d’abord de vous retrouver dans votre complétude personnelle et singulière (14). La longueur du chemin parcouru par le personnage de ce poème ne va pas sans rappeler votre mois de naissance, situé à la fin de l’année, et fait écho, peut-être, à une certaine lassitude de votre part face à une situation qui n’avance pas avec ce Thomas. Notez d’ailleurs que ce prénom fait 6 lettres, et que, si nous le multiplions par deux, comme nous l’avons fait pour évoquer le couple, nous retournons au chiffre 12, que vous m’avez donné Toujours pas de hasard, Kelly, juste sans doute le fait que la joie de ce poème n’est peut-être pas seulement celle de cette couleur verte, couleur de l’espoir, là encore, significative. L’espoir appelle parfois la patience, et c’est cette patience que vous devez conserver, sur une longue route vers le bonheur. Sachez vous y retrouver, je suis certaine que de nombreux détails, dans votre journée, sauront se révéler être des coïncidences, comme des clins d’œil du destin, vous redisant la joie intense de ce poème ^^
Patience, joie et introspection, voilà les maîtres mots que toutes ces coïncidences me poussent à vous transmettre !
Oscarima
Membre
03 novembre 2020
10254 message(s)
Bonsoir
Ma couleur: le blanc. Mon chiffre: le 8
Un ressenti sentimental?
Merci d'avance
Karima
20.07.1979
ruby24
Membre
03 novembre 2020
9 message(s)
Bonjour je suis Natacha née le 03/03/1975.
J'aimerai savoir si je vais trouver un travail stable. Je cherche dans le secretariat medical et administratif.
Ca devient urgent niveau financier car je me separe de mon conjoint.
Voici ma couleur : le rose et mon chiffre : 9.
Merci d avance j ai hate de vous lire
Cordialement
Natacha
Gisele
Membre
03 novembre 2020
206 message(s)
Bonsoir et merci pour cette evocation poétique qui est tt a fait moi qui suis nee non pas a bamako mais a Dakar. Effectivement ces couleurs vives cette effervescence me ressemble. L expression aussi de nouveau départ c est tt a fait moi ma, séparation n est pas une dechirure mais un nouveau départ une éventuelle future rencontre represente aussi un nouveau départ c, est la raison pour laquelle je suis exigeante sur mes rencontres. Quant a mon travail changer de poste serait plutot une dechirure pour moi. Toutes ces images me caracterisent mais la volonté seule ne suffit pas j attends également un coup de pouce du destin. Si a tout hasard il vous envoie un message pour moi je suis prete a l entendre. Merci encore
Lili36ans
Membre
03 novembre 2020
140 message(s)
Bonjour Vipi. J'ai oublié ma couleur et min chiffre plus bas dans ma question, j'en suis désolée. Merci beaucoup a vous. Ma couleur : argenté (brillant) mon chiffre 3. 😘
Emma de Tours
Membre
03 novembre 2020
83 message(s)
Rebonjour Vipi, tout d'abord, un grand merci pour l'attention que vous nous apportait. Merci pour votre réponse. Je vais bien sur relire et méditer vos propos. Mais déjà il y a du vrai, oui j'ai envie de changer de job mais pas pour n'importe quoi, pour un métier passion . celui que j'exerce actuellement est aussi un métier passion ( guide dans un château) mais avec la covid et 15 ans sans évolution, cette année a été désespérante. J'ai tjs aimé le bleu que je trouve calme et reposante. Je me suis rapproché du bleu de l'océan en investissant en Vendée. C'est bluffant, depuis 1 an j'ai cette envie d'Océan.
Merci beaucoup, je vous souhaite une belle soirée. Emmanuelle
Messchama57
Membre
03 novembre 2020
256 message(s)
Bonjour Vipi
Ma question est plus bas, j'ai oublié la couleur qui me correspond ROUGE
Chiffre 16
En vous remerciant infiniment
Bonne fin de journée
Ccécile
Membre
03 novembre 2020
98 message(s)
Re bonjour Vipi, je vous reformule ma question avec une couleur, donc la couleur bleue, je suis Cécile née le 06.11.73, amoureuse de Claude né le 20.03.66, est-ce que vous nous voyez former un couple tous les deux ensembles ? Si oui, est ce que nous habiterons tous les deux ensembles ? Merci d’avance de votre retour 🌺✨✨
anemone
Membre
03 novembre 2020
96 message(s)
bonjour
j'aimerai savoir si je me retrouverai bientot seule
michele 21/06/1951
couleur blanche chiffre 22
merci
Seb31
Membre
03 novembre 2020
49 message(s)
Re-Bonjour Vipi , Je vais reposer ma question avec la couleur alors : que ressentez-vous pour moi concernant ma vie personnelle ? Je suis Sébastien, 22/05/84. Ma couleur est le vert.
Merci
Vipi
Membre
03 novembre 2020
10 message(s)
Je vous réponds dans les délais les plus brefs, et selon les échos qui me viennent, plus ou moins rapidement ... Néanmoins,j'ai l'habitude de travailler selon la double source des chiffres et de la couleur S'il vous est possible, merci de me préciser une couleur qui vous désigne, ou correspond à votre manière de ressentir le réel autour de vous en ce moment... Merci d'avance ^^
Seb31
Membre
03 novembre 2020
48 message(s)
Bonjour Vipi , merci pour votre proposition ! Voici ma question : que ressentez-vous pour moi concernant ma vie personnelle ? Je suis Sébastien, 22/05/84.
Merci
Vipi
Membre
03 novembre 2020
9 message(s)
Pour Gisele
Bonjour Gisèle !
Je dois avant tout vous remercier pour la belle découverte qui fut la mienne, recevant en écho ce texte de Zita Frank, poème intitulé « Bamako »
« Tout brûle tout se consume
Il fait chaud, enfer de l’Ouest
Je regarde aux alentours et je découvre Le monde sahélien
Couleur ocre et odeurs d’encens
Couleur sable et fruits du sahel
Femmes qui s’embaument à l’oriental
Ports de voile qui enveloppe les rondeurs
Couleurs vives et royales
Me rappelant l’Eté aux Halles
[…]
Dans ton monde je suis perdue
Mais je demeure éperdue… »
Quel poème, Gisèle ! Quelle fulgurance dans ces couleurs, comme les couleurs vives que vous exprimez… Votre message, s’il exprime des questions et des doutes, révèle avant tout une vraie joie, comme celle qui émane de ces vers… C’est là votre atout principal ; née en août, vous en avez la radiance estivale et solaire, et vous aspirez à cette vie de la lumière.
Ce que révèle ce poème, et qui manque sans doute à vos jours, comme vous me les décrivez avec une certaine lassitude, c’est un nouvel horizon : une invitation au voyage. Vous me parlez d’une séparation : n’en parlez pas comme d’une perte, mais comme un nouveau départ, c’est ce que ces mots semblent vous souffler à travers l’appréhension suprasensible. Les questions sur votre travail révèlent un souci de l’avenir, mais avant que d’y répondre, il faut retrouver ces couleurs qui font votre rayonnement, et leur laisser le temps de se déployer. « Couleurs vives et royales… » Dit ce poème… Cela vous inspire peut-être la même sensation de chaleur et de découverte que ces couleurs vives que vous évoquez avec un tel attachement.
Mais les vers qui me semblent les plus significatifs sont les deux derniers de cet écho :
« Dans ton monde je suis perdue
Mais je demeure éperdue »
Etre éperdue, c’est accepter de se perdre un instant, dans les questions, pour mieux se retrouver, accepter de laisser derrière soi des épisodes pénibles et douloureux pour se tourner vers un nouvel horizon. Prenez le temps de retrouver celui-ci en vous…Fuyez l’habitude, la routine, elles ne sont pas pour vous. Ce poème ne redit que trop bien combien votre horizon intérieur saura vous révéler la radiance solaire qui vous guidera, et conservera en vous l’enthousiasme d’une vie tournée vers les découvertes !
andrea57
Membre
03 novembre 2020
132 message(s)
Bonjour,
Je suis Andrea née le 23.11.95.
Je souhaiterais savoir ce que vous ressentez pour moi professionnellement et sentimentalement ?
Merci a vous 🤗
Vipi
Membre
03 novembre 2020
8 message(s)
Pour Emma de Tours
Bonjour Emma !
Avant tout, merci pour votre confiance ! Le texte qui m’est apparu en écho n’est autre que « Le bleu ne fait pas de bruit », de Jean-Michel Maulpoix…
« C'est une couleur timide, sans arrière-pensée, présage, ni projet, qui ne se jette pas brusquement sur le regard comme le jaune ou le rouge, mais qui l'attire à soi, l'apprivoise peu à peu, le laisse venir sans le presser, de sorte qu'en elle il s'enfonce et se noie sans se rendre compte de rien.
Le bleu est une couleur propice à la disparition.
Une couleur où mourir, une couleur qui délivre, la couleur même de l'âme après qu'elle s'est déshabillée du corps, après qu'a giclé tout le sang et que se sont vidées les viscères, les poches de toutes sortes, déménageant une fois pour toutes le mobilier de ses pensées.
Indéfiniment, le bleu s'évade.
Ce n'est pas, à vrai dire, une couleur. Plutôt une tonalité, un climat, une résonance spéciale de l'air. Un empilement de clarté, une teinte qui naît du vide ajouté au vide, aussi changeante et transparente dans la tête de l'homme que dans les cieux. »
L’ambiguïté qu’adopte le bleu, qui, dans ce poème, n’est même plus une couleur, ne va pas sans rappeler l’ambiguïté de votre situation : l’hésitation, le vague, peut-être, une sorte de tension sourde ou de morosité, une perte de vigueur, et ces questions qui surgissent… « Couleur sans présage, sans projet », dit ce poème, comme vous l’êtes en ce moment. Il faut éviter de se noyer dans ce bleu, dit le poète, et vous êtes consciente du danger de cette stagnation dans la tranquillité et la routine. Mais le choix de cette couleur dévoile aussi ce que vous souhaitez secrètement ; comme le dit ce poème, « Le bleu s’évade »
Le chiffre 9 n’est pas anodin non plus, et vient même faire basculer cette morosité du bleu vers l’ailleurs, vers l’évasion, vers une vigueur nouvelle… Peut-être cela va-t-il vous sembler prosaïque, mais il ressemble étrangement à l’adjectif « neuf », et lui est même identique. J’ose croire que vous avez formulé vous – même la réponse à votre question : si vous devez vous orienter vers quelque chose, vous devez vous dégager pleinement de ce qui a existé avant, et vous élancé vers une voie nouvelle. Je n’ai pas de domaine précis à vous indiquer, Emma, les échos ne m’en révèlent pas un de particulier… Mais la question qui surgit de cette opposition entre le bleu de la sécurité et de la tranquillité, et l’élan du 9 vers la nouveauté redit ce dilemme qui est le vôtre. Ces 5 strophes viennent compléter les quatre lettres de votre pseudo (M’étant adressée aux échos en pensant à vous, c’est bien à votre sujet que ce texte a surgi… Et Emma n’est rien d’autre que l’abréviation de votre prénom), et faire basculer la réflexion vers le chiffre 9, que nous retrouvons.
La nouveauté vous attire, Emma, malgré tout… votre question même le prouve. Il faut vous évader, oui, mais vous évader par la couleur bleue, tranquillement, en vous en laissant le temps, mais sans perdre le cap de l’enthousiasme et de la passion… C’est là ce qui compte avant tout !
Merci pour votre confiance, et belle journée à vous ^^
july
Membre
03 novembre 2020
113 message(s)
Bonjour Vipi,
Me voyez vous faire une rencontre sentimentale sérieuse très prochainement.
Chiffres : 1, 6 , 18
Couleur : noire
Merci d’avance
Julie 30 01 82
Kitkat22
Membre
03 novembre 2020
565 message(s)
Bonsoir.
Je m apelle Katia nee le 14 4 93
J aimerais savoir est ce que je connaît déjà la personne avec qui je serai en couple ( discuter sans forcément l avoir vu) et sil a des enfants svp?
A moins quil y ai un.retour de mon ex mais je pense pas..
Merci
Mes couleurs bleu et rouge. Mon chiffre 3
Vipi
Membre
03 novembre 2020
7 message(s)
Pour cathyfon
Bonjour Cathyfon !
Avant tout, merci pour votre confiance… Vos questions et indications ont trouvé un écho dans le poème d’Aragon suivant : trois strophes me sont parvenues, en lien avec vous :
« Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire
À l'ombre des oiseaux c'est l'océan
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés
Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure »
Le chiffre 3 correspond évidemment à ces trois strophes, tandis que la couleur bleue est omniprésente dans ce texte : si tout semble clair et cyclique, il n’en demeure pas moins votre question, et l’importance de cela dans votre vie. Vous m’évoquez la sérénité comme objectif, or, la couleur bleue elle-même redit un monde paisible, monde qui est le vôtre : vous avez un regard sur le monde qui vous permet de trouvez l’apaisement dans ce quotidien, comme le dit Aragon : « A l’ombre des oiseaux c’est l’océan / Puis le beau temps soudain se lève ». Je n’ai aucun doute quant à la manière dont vous saurez trouver la sérénité dans la vie grâce au regard qui est le vôtre. Retrouver cette sérénité qui est en vous me semble nécessaire, alors prenez quelques heures cette semaine, pour vous détendre.
Pour ce qui est de la relation dont vous me parlez, elle semble relever du chiffre 3, plus surprenant et créateur dans le fait qu’il relève de l’impair que ne le serait un chiffre pair. Et pourtant, cette surprise est loin d’être dissonante, la forme du poème qui m’est parvenue donne toute son harmonie à votre question. « Le verre n’est jamais si bleu qu’à sa brisure » : si sérénité il y a, c’est parce que c’est vous qui l’apportez dans votre relation. La réponse à votre question se trouve dans cet engagement qui est le vôtre, et dans ce regard que vous déployez et qui me parvient en cet écho. En ce qui concerne votre relation, la sérénité viendra de vous, je le devine à votre caractère : et la réciprocité ne saurait que se révéler vraie
Painter34
Membre
03 novembre 2020
212 message(s)
Bonjour,
Je cherche un travail depuis un moment, si vous le ressentez voici ma question: ressentez vous un travail qui me plait pour cette fin d'année ? Couleur violet chiffres 11 13 23 9
Belle journée
Nadège (08/11/75)
Nana123
Membre
03 novembre 2020
33 message(s)
Bonjour je suis Aline née 07.02.88 merci par avance pour votre réponse sur le domaine professionnel amour
Ccécile
Membre
03 novembre 2020
97 message(s)
Bonjour et tout d’abord merci pour votre aide. Je suis Cécile née le 06.11.73 amoureuse de Claude né le 20.03.66. Est ce que vous nous voyez former un couple tout les deux ensemble ? Voir même habiter sous le même toit? Merci d’avance pour votre retour 🌺✨✨
Elfedelanuit
Membre
03 novembre 2020
191 message(s)
Bonjour
Vais je enfin bientôt faire une rencontre sentimentale durable et stable ? Voyez vous le mois ou la saison, les circonstances ?
Vais je faire une formation, trouver un cdi ? Ma couleur est le violet.
Gwendoline, née le 01/05/1986
Merci beaucoup de votre aide
Kitkat22
Membre
03 novembre 2020
564 message(s)
Bonsoir.
Je m apelle Katia nee le 14 4 93
J aimerais savoir est ce que je connaît déjà la personne avec qui je serai en couple
Merci
Milady91
Membre
03 novembre 2020
181 message(s)
Bonjour et merci de votre proposition,
J'aurais souhaité vous interroger sur mon avenir sentimental. Une nouvelle rencontre ?bientôt ? Dans quelles circonstances ?
Mon ex a t il enfin compris qu il devait me laisser tranquille ?
Ou tout ce que vous pourrez me dire!
Merci pour votre guidance,
Belle soirée,
Bérengère 15/08/74
Ma couleur est le violet
Lili36ans
Membre
03 novembre 2020
139 message(s)
Bonjour a vous, je tente ma chance a mon tour. Je souhaiterais savoir si je vais retrouver du travail bientôt ? Si oui dans quoi ? (Ayant fais une rupture conventionnelle de mon ancien emploi dans lequel je ne pouvais plus). Laetitia née le 08/01/83. Merci beaucoup a vous.
Luciole05
Membre
03 novembre 2020
16 message(s)
A analyser a tête reposé texte complexe mais beau je vais m y pencher dessus. Effectivement en projet d arreter définitivement mon travail pour me reconvertir mais y a des soucis qui se rajoute. . Concernant julien jai plus de nouvelle à part si moi j en prends c etait pour savoir si il reprendrai contact éventuellement. Oui je veux et cherche a penser a moi et prendre soin de moi , mais voilà ma nature de rendre service prends le dessus . Et je sais plus ce qui est bon pour moi ou pas . Merci d avoir pris de le temps d avoir répondu à mes questions. Vraiment merci
Nounette
Membre
03 novembre 2020
46 message(s)
Bonjour et merci pour votre proposition... je m'apelle Hanane... je suis nee le 06.07.85
j'ai quitté mon Cdi l an dernier, et en cdd mnt , mes parents divorcent, je moccupe de ce fait de ma mère et ma soeur, et sentimentalement parlant cest complexe relation à distance... je veux savoir comment tout cela va évoluer
merci beaucoup.
Etoilina88
Membre
03 novembre 2020
31 message(s)
Merci pour la réponse,
Effectivement à force d’attendre et que rien ne se passe, j’ai perdu mon dynamisme, mon élan de motivation, j’ai l’envie mais je me sens comme fatiguée, éteinte! J’espère vite rallumer tout ça!!
Merci beaucoup
Vipi
Membre
03 novembre 2020
6 message(s)
Pour Etoilina88
Etoilina, j’ai eu du mal à percevoir une réponse à vos questions, mais ai fini par y parvenir ; une voix, celle d’Alfred de Musset, m’a finalement permis d’établir une connexion entre les éléments dont vous m’avez parlé et ces questions que vous vous posez… Un poème intitulé « Trois marches de marbre rose », faisant écho tant à cette couleur que vous évoquez qu’à un de ces chiffres qui ressort ici plus particulièrement….
« Voyez-vous ces veines d'azur,
Légères, fines et polies,
Courant, sous les roses pâlies,
Dans la blancheur d'un marbre pur ?
Tel, dans le sein robuste et dur
De la Diane chasseresse,
Devait courir un sang divin ;
Telle, et plus froide, est une main
Qui me menait naguère en laisse.
[…]
Ô mon Dieu ! dans si peu de chose
Que de grâce et que de beauté »
Toutes les questions que vous me posez constituent une évolution majeure, un chemin notoire vers des changements importants dans votre vie. Mais ces trois marches de marbre roses évoquées dans ce poème me laissent à penser que la réponse à votre question se trouve plus près de vous que vous ne le pensez. Cette évolution professionnelle, cet épanouissement dans les sentiments ne sont qu’ à quelques pas, quelques marches de vous. Mais il manque à cela une force, un élan, de même que l’intensité et l’ardeur manquent un peu à la couleur rose pâle que vous évoquez.
Il s’agit de retrouver cette ardeur, pour découvrir à quelques pas de vous ce que vous cherchez. Faites attention au détail… Ces évolutions sont certainement plus proches de vous que vous ne le pensez. La question de la formation est secondaire, quand il s’agit de votre épanouissement personnel : la réponse à la question se trouve en vous : avez-vous cet enthousiasme et cet élan que ma vision présente comme essentiels ? Si oui, dévalez ces marches et ces étapes, et foncez ! Quant au sentiment et à l’amour, l’expression des « veines d’azur / légères, fines et polies / courant sous les roses pâlies » laisse deviner le réveil qui attend les fleurs. Néanmoins, et pour cela, retrouver l’ardeur est nécessaire, et les roses pâlies, de même que le rose pâle, ne sont que l’apparence de ce chemin vers le bonheur. Prenez le temps de trouver ces « veines d’azur », qui vous poussent au quotidien, et laissez l’intensité de l’enthousiasme vous surprendre, sans vous enfermer dans cette image du marbre : la vraie beauté est ailleurs, et je ressens que vous le savez… Courage !
Vipi
Membre
03 novembre 2020
5 message(s)
Pour Luciole05
Chère Luciole, voilà la connexion que j’ai pu établir, et le texte qui m’est apparu faire écho à vos questions : il s’agit d’un poème de Rimbaud…
A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,
Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;
U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides
Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ;
O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux !
Voilà 5 voyelles et 5 couleurs évoquées… Avant toutes choses, à la couleur bleue est ici liée la lettre E… Cela vous inspire-t-il quelqu’un, une personne, un lieu, qui pourrait correspondre à quelque chose d’important, en ce moment et dans votre vie ? Il peut également s’agir de quelqu’un qui est appelé à prendre une importance dominante dans les semaines à venir.
Cette lettre E, « candeur des vapeurs et des tentes », rappelle un horizon rêvé, des aspirations à l’innocence, que vos problèmes actuels viennent ternir… Peut-être qu’une morosité, une certaine déprime, une maladie, peut-être, est venue vous couper de votre passion dans votre travail. Car n’oubliez pas que ce qui compte avant tout, c’est votre épanouissement dans votre carrière, qui semble être en pause : sans doute faut-il prendre le temps de vous demander si votre travail vous satisfait pleinement…A propos de Julien, c’est un prénom intimement lié au mois de juillet, on y pressent une radiance solaire, qui contraste avec le bleu que vous évoquez ici… Vous traversez une période de doutes et de questionnements, mais peut-être que ces angoisses sont précisément ce qui vous coupe de tisser un lien plus lumineux avec cet homme dont vous me parler. Prenez du temps pour vous, Luciole, pour vous retrouver, car c’est ce repli sur vos doutes qui vous coupe du plein épanouissement de vos relations, dont je sens qu’il est proche si vous retrouvez la passion…
Merci pour votre confiance
Lorange54
Membre
03 novembre 2020
10 message(s)
Bonjour Vini,
Sybille 26-04/74
Je viens de quitter mon mari, pervers narcissique, après 25 ans de vie commune.
Je ne vais pas très bien, il essaie toujours de me manipuler.
Me voyez vous aller mieux prochainement ?
Sentimentalement, un homme est entré dans ma vie depuis qq mois. Voyez vous qq chose de sérieux ?
Votre message m'interpelle car j'ai souvent l'impression que quelqu'un veille sur moi. Auriez vous un ressenti là dessus ?
En couleur, le rouge.
Merci
Messchama57
Membre
03 novembre 2020
255 message(s)
Bonjour Vipi
Je serais très intéressée par votre aide !

J'aimerais savoir mon évolution sentimentale avec l'homme de mes pensées
Fatiha 16mai 70
Un grand merci à vous pour votre aide
Belle journée
Laude29
Membre
03 novembre 2020
34 message(s)
Bonjour ViPI
Claude(femme) née le 12 08 1968
Pourriez vous me faire un ressenti sentimental et professionnel
Couleur orange et chiffre 7
Merci pour votre aide
Bonne journée
Kelly69
Membre
03 novembre 2020
26 message(s)
Du coup pour ma question je souhaiterais savoir comment ma situation amoureuse allait évoluer avec Thomas ?
En chiffre je choisi le 2 , 4 et 12et la couleur verte :)
Mon prénom est Kelly et je suis née le 14/12/94
Gisele
Membre
03 novembre 2020
205 message(s)
Bonjour j ai differentes interrogations quant a ma vie en général tout d abord sur ma vie personnelle et la suite de ma séparation avec le père de mes enfants prenom Jean Charles ne le 28 aout 1964 ensuite sur une éventuelle reprise d une vie sentimentale qui ne vient pas peut etre parce que je suis trop exigeante en fait je ne sais pas si je le suis ou si c, est que je pense le meriter tout simplement. Enfin eu égard au, covid vais je changer de travail..? Mes couleurs préférées sont souvent des couleurs vives puisque c, est la vie et ca met de bonne humeur. J allais oublier je me prenomme gisele nee le 6 août 1971 merci
Emma de Tours
Membre
03 novembre 2020
82 message(s)
bonjour et merci pour votre proposition . je suis dans une situation professionnelle où je m'interroge. Il n'y a aucune évolution dans la structure ou je travaille mais elle m'apporte une sécurité financière. Cependant je m'ennuie mais j'ai peur du changement. Dilemme ! Si je doit chercher un autre emploi, vers quel domaine me tourner ?
Merci pour votre éclairage. Ma couleur, le bleu et mon chiffre le 9. Emmanuelle


24 horoscopes à comparer